Diplômés En Droit : Plus De 2500 Maitrisards Et Doctorants En Chômage

  • Source: : Sud Quotidien | Le 02 mars, 2018 à 17:03:17 | Lu 4898 fois | 28 Commentaires
content_image

Diplômés En Droit : Plus De 2500 Maitrisards Et Doctorants En Chômage

Beaucoup de jeunes diplômés sont en chômage. Les sortants des facultés de droit et des établissements privés enseignant cette discipline ne sont pas en reste. Selon un document du ministère de la justice, plus de 2500 doctorants et maîtrisards sont sans emploi.
 
Plus de 2500 diplômés en droit ayant le niveau de la Maîtrise ou du Doctorat sont en chômage. Le nombre est d’une recherche menée par le ministère de la Justice et publiée hier, jeudi 1er mars, en marge d’un forum sur l’insertion des jeunes diplômés en droits, dans les métiers du droit. Le document signale que l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar, à elle seule, produit en moyenne 300 maîtrisards par an.  A ce nombre, viennent s’ajouter les sortants des autres universités comme l’Université Gaston Berger (Ugb) de St-Louis, les centres universitaires régionaux et les établissements privés.  
 
C’est donc pour faire face à cette situation que le ministère de la Justice, de concert avec les associations de jeunes diplômés sans emploi, a initié le forum pour trouver des pistes de solutions. Il conviendra donc, pour le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall, de faire en sorte que les concours sur les métiers de droits soient tenus annuellement. Pour le Garde des Sceaux, il faut également que la possibilité soit donnée aux étudiants en droits de faire des stages afin qu’ils puissent choisir le domaine où ils pourront exercer un métier dans le futur. 
 
Mis en part ces deux engagements, le Garde des Sceaux, ministre de la Justice informe aussi de la volonté des autorités d’insérer ces jeunes diplômés dans d’autres emplois qui, même s’ils ne sont pas spécifiques au droit, pourront être des réceptacles pour ces jeunes en quête de travail. Le recours à un Conseil juridique devra aussi être promu. Car, outre le fait que le Conseil juridique pourra être un moyen de gagne-pain pour ces jeunes diplômés, il constitue également une exigence pour le citoyen afin qu’il puisse prendre en compte ses droits.  Afin d’appuyer les jeunes diplômés en droit, il est aussi envisagé l’accompagnement de ceux qui ont des projets pour leur permettre de développer leurs propres activités.  


Auteur: Fatou NDIAYE - Sud Quotidien






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (23)


Anonyme En Mars, 2018 (17:56 PM) 0 FansN°: 1
on a plus besoins d' ingénieurs, il faut limiter le nombre de place des filières non scientifiques à partir de la seconde  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre: 
Reply_author En Mars, 2018 (18:02 PM) 0 FansN°: 1
faut ouvrir les professions libérales verrouillées comme le barreau, le notariat et autres, c'est pas sérieux au moment o médecins et pharmaciens s'installent sans concours, des professions qui comportent des dangers pour les clients
Reply_author En Mars, 2018 (19:40 PM) 0 FansN°: 2
tout le monde ne peut pas être ingénieur et à force d'en former, ils risquent de se retrouver dans la même situation que ses diplômés en droit.
Nandite En Mars, 2018 (19:59 PM) 0 FansN°: 3
motax la plupart des étudiants en droit partent en france pour trouver un meilleur avenir
Reply_author En Mars, 2018 (21:58 PM) 0 FansN°: 4
pourquoi accepte-t-on tous ces étudiants en droit à l'université alors qu'on sait très bien qu'il n'y ara pas de débouchés pour eux?
Reply_author En Mars, 2018 (17:04 PM) 0 FansN°: 5
comme s'il n'y avait pas d'ingénieurs chômeurs. ta suggestion est a priori nonne mais il ne faut pas oublier qu'il faut de tout pour faire le monde, on a besoin de littéraire comme de scientifiques. dans notre pays on a pas qu'un probleme d’excès de littéraire comparé aux scientifiques et d'autre part on a trop de gens ayant des bac +5 et pas assez de bac+2 et bac +3 et techniciens ( vente, électricité, mécanique, coiffure, hygiène, laborantins, ... .. ).
les établissements privés c'est en général de l'arnaque : beaucoup de vacataires, des programmes très légers, aucune adaptation des formations au marché de l'emploi, aucun lien avec le monde entreprise, beaucoup ne sont même pas fichus de placer leurs étudiants pour des stages....

s'il y a que 2500 chômeurs en droit cela ne devrait pas être compliqué de les insérer mais il faut se rappeler que beaucoup de ceux qui sont insérés tirent le diable par la queue.
Reply_author En Mars, 2018 (11:09 AM) 0 FansN°: 6
il faut supprimer les séries. c'est un tronc commun qu'il faut aussi bien au lycée qu'au collège pour obliger les élèves à étudier les matières scientifiques.
Ddiop En Mars, 2018 (18:14 PM) 0 FansN°: 2
C'est bête! ce n'est pas á l'état de vous trouver des emplois. Vous devez vous organiser et être plus creative. C'EST L'ESPRIT D'ENTREPRENARIAT qui doit vous motiver, c'est déplorant!



Même en droits, créez des partenariat avec d'autres secteurs, devenez des consultants



L'Afrique a besoin de têtes qui saignent...
Reply_author En Mars, 2018 (00:05 AM) 0 FansN°: 1
2500 consultants en droit,
Anonyme En Mars, 2018 (18:54 PM) 0 FansN°: 3
On forme visiblement trop dans certaines branches. Il faut former selon les besoins du pays. C'est logique mais pas pour tout le monde.
Reply_author En Mars, 2018 (19:37 PM) 0 FansN°: 1
chaque citoyen a droit à l'éducation et à la formation. il ne s'agit pas d'utiliser les citoyens comme de la marchandise, il s'agit de former. cela fait partie de la construction de la nation.
Reply_author En Mars, 2018 (09:00 AM) 0 FansN°: 1
former pour des professions sans débouchées je n'en vois pas l'intérêt sinon celui de faire des chômeurs.
Anonyme En Mars, 2018 (19:46 PM) 0 FansN°: 4
B­ie­n­v­e­n­ue s­ur le m­e­i­l­le­ur s­i­t­e de r­e­n­c­o­n­t­re­s d­e s­e­x­e >>> w­w­w.H­o­t­2­4.t­o­p
Latdior2012 En Mars, 2018 (20:05 PM) 0 FansN°: 5
La formation des juristes est à revoir de fond en comble. Les vieilles formules françaises ne sont plus adaptées à nos réalités (si elles l'ont jamais été) ou à celles du monde en pleine évolution autour de nous. On forme mais on ne prépare, ni à la recherche adaptée ou évolutive, ni au travail dont nous avons besoin dans ce pays. Le déficit intellectuel persiste et s'aggrave, faute de vision. Voici des domaines oú les besoins en spécialistes sont énormes et peu ou pas pourvus:



* Droit minier

* Droit des transports (aérien, terrestres, maritime,,...)

* Droit de l'environnement et protection des ressources environnementales

* Droit du commerce (y compris le commerce informel, commerce international,...)

* Droit bancaire

* Droit financier

* Droit des assurances

* Droit de l'Internet

* Droit de la Propriété Intellectuelle

* Droit des Antiquités

* Droit de l'Art et de la Culture

* Droit de l'Habitat

* Droit des consommateurs

* Droit de la responsabilité des industriels et prestataires de services.



Il y a bien d'autres domaines. Je vais en ajouter un autre pour l'Afrique: Droit des Populations et des Communautés. Quand une multinationale s'attaque au domaine foncier d'une population, elle s'attaque aux intérêts vitaux de celle-ci, avec une armée d'avocats à sa disposition. Nous avons souvent vu le résultat dans ce pays et d'autres en Afrique. Le pot de terre local a rarement remporté ce combat terriblement déséquilibré. Des juristes sénégalais et africains innovants sont nécessaires dans ces combats. Et puis, le bagage intellectuel acquis au cours d'une formation en Droit devrait pouvoir servir dans bien d'autres activités, sans mentionner un renouvellement de la classe politique. Réveillez-vous!!!

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
Babacar  En Mars, 2018 (21:03 PM) 0 FansN°: 6
On est bon pour la ....
Babacar  En Mars, 2018 (21:03 PM) 0 FansN°: 7
On est bon pour la ....
Konte En Mars, 2018 (21:03 PM) 0 FansN°: 8
On a besoin de carreleur et de plombier
Konte En Mars, 2018 (21:03 PM) 0 FansN°: 9
On a besoin de carreleur et de plombier
Konte En Mars, 2018 (21:03 PM) 0 FansN°: 10
On a besoin de carreleur et de plombier
Konte En Mars, 2018 (21:03 PM) 0 FansN°: 11
On a besoin de carreleur et de plombier
Mooo En Mars, 2018 (22:23 PM) 0 FansN°: 12
Si autant de jeunes diplômés en droit se retrouvent au chômage c'est qu'ils le méritent et c'est de leur faute ! En Europe notamment en France,Belgique,les jeunes diplômés en droit arrivent toujours et facilement à se trouver une place au soleil avec de très bons salaires,dans divers secteurs comme le journalisme,la politique et même le commerce,la police,la douane etc.C'est peut e^tre le système éducatif qu'il faut revoir dans son ensemble car nos étudiants ne m'ont pas l'air très futés ! En France des jeunes comme Macron arrivent à envoyer en retraite des "de vieux éléphants de la politique" et même des moins vieux et prennent leurs places.

Bref tout est à revoir dans ce pays,commençant par l'arrêt de l'émigration légale ou clandestine il faut que nos jeunes restent dans ce pays pour penser son avenir .Sans cela pas de développement possible.
Anonyme En Mars, 2018 (22:36 PM) 0 FansN°: 13
N.importe quoi les diplômésdiplômé chôme aussi pas autant que oes africain

Sauf qu ailleurd letat eten lrs decideurs en font un problème et rsaie de trouberla des solutions

Le.taux de chomage est un baromètre et tout les moyens sont utilisés pourpour le maintenir au pkus bas,

Tandis que chez les debats c qu a dit le minstrecontraire de linterieur ou quand esrce qu on.aura des élections..
Anonyme En Mars, 2018 (00:06 AM) 0 FansN°: 14
vaut mieux 1 ingénieur qui chome temporairement qu'un litteraire qui chome définitivement
Reply_author En Mars, 2018 (10:40 AM) 0 FansN°: 1
chômer définitivement? c'est quoi ce charabia?
Anonyme En Mars, 2018 (03:04 AM) 0 FansN°: 15
Il faut que les sénégalais se rendent compte que les études Universitaires ne sont pas nécessaires pour tout le monde.

Tout cs gens auraient peut être faits de bon fermiers ou des macons.
Heuchy En Mars, 2018 (10:03 AM) 0 FansN°: 16
C'est extraordinaire les commentaires! J'adore! Moi je me dit k ces étudiants sont juste victime d'un système qu'on a pas eu le tps de repenser. Ils sont formés pour être juste des employés. De ce fait il ne peuvent pas faire preuve de créativité. C'est cela le système francphone. Après 20 ans sur les bancs leur créativité est bouchée.

Dommage c'est comme un oiseau qui a grandit avec des coqs il ignorera tjrs qu'il sait voler.

Moi je parlerai de l'emploi ds ce pays, il suffit juste de lever les bouchons pr qu'il yait du travail à profusion.

La méchanceté et la peur de perdre ses privilèges bloquent tte initiative.

A suivre! G des réflexions ds ce sens et c'est prématuré d'en parler. Mais je le rendrai public pour forcer le déverrouillage
Reply_author En Mars, 2018 (16:39 PM) 0 FansN°: 1
oui mais c'est quand même dommage pour les familles de dépenser autant d'argent pour former un futur chômeur. et c'est dommage pour le jeune qui souhaite exercer cette profession, au finish il ne travaillera pas dans un domaine qui l'intéresse. il faudra recommencer une autre formation pour pouvoir exercer autre chose. c'est pas motivant.
Verdologue En Mars, 2018 (13:26 PM) 0 FansN°: 17
Passer des années a l université au Sénégal en quelques sortes c est perdre du temps

Dans ce pays c est plus chanceux d arreter tot les études et gagner du temps dans d autres secteur.

La majeur partie des étudiands non reussis deviennent des vendeurs de promo Tigo , Madar..

avec toutes les longues annés, c est dépolorant! :bindeu:  :fbhang: 
Anonyme En Mars, 2018 (14:10 PM) 0 FansN°: 18
Il faut que l'etat prenne le controle du barreau, du notariat et des autres professions liberales juridiques. Il y a une reelle mafia autour des concours qui doit etre organise par le Minstere de la justice plutot que des corporations. Il faut plus de transparence. avoir des dates fixes pour les concours, les organiser de maniere annuelle.
Anonyme En Mars, 2018 (16:36 PM) 0 FansN°: 19
il est certain que formé 300 étudiants en droit par année au Sénégal jusqu'au niveau maîtrise c'est trop, beaucoup trop. parce que nous sommes un petit pays. au bout de 10 ans, ça donne 3000 personnes formées en droit. il faudrait peut-être contingenter certaines disciplines universitaires et offrir aux jeunes des formations dans des filières porteuses d'avenir au niveau des emplois en devenir d'ici les dix prochaines années. il faut une adéquation entre la formation et l'emploi.
Anonyme En Mars, 2018 (16:46 PM) 0 FansN°: 20
ces chiffres sont inquiétants pour l'avenir des jeunes. et ça c'est juste pour le droit. il faut prévoir les emplois nécessaires et les postes à combler. travailler en collaboration avec le ministère du travail, la direction de l'emploi et les écoles de formation. peut-être aussi revoir les façons d'orienter les jeunes en fonction des métiers porteurs. sinon, on forme pour former. au bout du compte, c'est démotivant et démoralisant pour les jeunes diplomés.
Anonyme En Mars, 2018 (18:22 PM) 0 FansN°: 21
Avec 90pct de série L chez les bacheliers, le choix de filieres est reduit: ils vont tous en fac de droit ou fac des lettres.
Anonyme En Mars, 2018 (18:43 PM) 0 FansN°: 22
ils veulent tous travailler dans la fonction publique. Ils ne cherchent pas trop loin. Tout ce qui les interresse c'est la fonction publique sinon ils considèrent véritablement qu'ils n'ont pas un vrai emlpoi. Voila le gros probléme de nos jeunes.Aucun esprit d'initiative privée, fonctionnaire et bureaucrate seulement
Anonyme En Avril, 2018 (15:55 PM) 0 FansN°: 23
il faut etre moins paresseux

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com