Zone de libre échange africain : Le Sénégal prépare son secteur privé

  • Source: : Seneweb.com | Le 31 mars, 2017 à 21:03:14 | Lu 1945 fois | 1 Commentaires
content_image

Zone de libre échange africain : Le Sénégal prépare son secteur privé

 La Direction du Commerce extérieur et son ministère de tutelle ont officiellement ouvert les concertations nationales sur les négociations de la zone de libre échange continentale (Zlec). Informer le secteur privé, la société civile et les acteurs étatiques sur les enjeux majeurs des négociations en cours au niveau africain.  «L’élargissement de l’espace économique et du marché de l’Afrique par la mise en place d’une Zone de libre-échange continentale reste une alternative qui favorisera le développement d’un partenariat Sud-Sud. Quel que soit le taux de libéralisation qui sera retenu (85%-95%), il importe pour nous d’identifier nos produits sensibles qui pourraient être exclus de la libéralisation. Ce qui ne peut se faire sans l’implication du secteur privé et de la société civile», a indiqué le ministre du Commerce, Alioune Sarr, lors de l’ouverture des concertations.  Et dans la perspective de cette zone de libre échange, le ministre d’indiquer aux membres du secteur privé et de la société civile que la question sur laquelle il faudra se pencher, c’est comment amener notre économie à devenir ou à rester compétitif sur le marché Africain. Car, «nous serons désormais en compétition en notre propre sein, 55 pays membres de l'Union africaine et donc 8 communautés économiques régionales avec des niveaux de développements différents», leur a-t-il signifié.  Mais, rassure-t-il que du côté du Sénégal, l’espoir demeure. Car, sur les 55 pays que comptent l’Afrique, notre pays est structurellement excédentaire sur 20, généralement excédentaire sur 14 autres, en équilibre sur 4 autres. C’est pourquoi, leur demande-t-il de soutenir ce projet.


Auteur: Youssoupha Sané - Seneweb.com




Commentaire (1)


Anonyme En Mars, 2017 (21:50 PM) 0 FansN°: 1
C'est à la CEDEAO de négocier avec les autres blocs Africains.

Au niveau du continental chaque Etat Ouest Africain doit se mettre derrière la CEDEAO.

Arrêtons de faire tout et son contraire.



Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com