UMOA : l’accentuation des déficits budgétaires des Etats inquiète

  • Source: : Apanews | Le 29 mars, 2018 à 03:03:19 | Lu 1725 fois | 3 Commentaires
content_image

UMOA : l’accentuation des déficits budgétaires des Etats inquiète

L’accentuation des déficits budgétaire et extérieur des pays de l'Union monétaire ouest africaine (UMOA) a préoccupé le conseil des ministres lors de sa réunion du 23 mars 2018 à Dakar, a appris mercredi APA auprès de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Selon le compte rendu de cette réunion, l'exécution des budgets des Etats dégagerait un solde négatif de 4,6% du produit intérieur brut (PIB) en 2017, après 4,4% en 2016. Quant aux transactions courantes avec l'extérieur, elles ont conduit à un déficit de 7,2% du PIB après 5,3% en 2016.

« Pour faire évoluer le déficit budgétaire vers la norme communautaire de 3,0% du PIB en 2019 et renforcer la viabilité extérieure des économies de l'UMOA, les Ministres ont notamment recommandé +la rationalisation des dépenses publiques et le renforcement de la mobilisation des recettes fiscales+ ». Et pour soutenir le financement du déficit extérieur, le Conseil des ministres a recommandé le rapatriement effectif des recettes d'exportation.

Les ministres se sont néanmoins réjouis de la progression de 6,7% du PIB de l'Union pour l'ensemble de l'année 2017 contre 6,6% en 2016.

Cette évolution résulte principalement de la bonne tenue des activités commerciales ainsi que des services financiers, de transports et de télécommunications. En perspective, le taux de croissance économique ressortirait à 6,8% en 2018, à la faveur de la consolidation des activités manufacturières ainsi que de l'intensification des investissements.

Le Conseil a relevé la baisse du taux d'inflation, ressorti à 0,9% au quatrième trimestre 2017, en relation avec un approvisionnement satisfaisant des marchés, notamment en produits céréaliers, après plus 1,2% un trimestre plus tôt.


Auteur: Apanews - Apanews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Anonyme il y a 3 semaines (08:21 AM) 0 FansN°: 1
Juste des chiffres et du blablabla! Tout ce beau monde qui ne construit rien est juste un marché de pauvres ou les constructeurs deversent leurs vielles bagnoles, friperies, et autres aliments pourris!
Anonyme il y a 3 semaines (10:00 AM) 0 FansN°: 2
rationalisation des depenses publiques ou traque des voleurs! nous n avons pas de blem de depenses publiques juste que l argent est détourné ainsi une infrastructure qui doit faire 30 ans ne fera que 10 ans ce qui fait que nous n avancons pas mais sommes en eternelle recommencement. door bi mognou sonnal avec la complicité de toutes les classes dirigeantes! elite religieuse, culturelles, intellectuels tous complices!!!

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com